INFO

Caisse Générale de Sécurité Sociale de la Guyane

menu

Le Dossier Médical Partagé

LA MEMOIRE DE VOTRE SANTE

Utile, pratique, sécurisé… le Dossier Médical Partagé (DMP) est généralisé partout en France et dans les DOM. Un service qui profite aussi bien aux assurés et aux professionnels de santé.

Après une phase d’expérimentation dans neuf CPAM*, le Dossier Médical Partagé (DMP) a été généralisé en Guyane depuis Octobre 2018. Véritable carnet de santé numérique, ce nouveau service permettra aux assurés et aux professionnels de santé qui les prennent en charge de retrouver en un seul endroit toutes les informations de santé : traitements, résultats d’examens, antécédents médicaux, historique de soins, etc.

 PRATIQUE, SIMPLE ET EFFICACE

Dispositif innovant, le DMP a en effet de nombreux atouts. C’est un service pratique et efficace : les données de santé sont accessibles en ligne et partageables avec les professionnels de santé. Un atout majeur pour simplifier et améliorer le suivi, la coordination des soins et la prise en charge médicale.

Le mode d’emploi de création du DMP est simple « Avec une carte Vitale et un numéro de portable (ou une adresse mail), il est très facile et rapide de créer le DMP de l’assuré (qu’il soit majeur ou mineur) à l’accueil de la CGSS. Une fois créé, le DMP peut être consulté à tout moment par l’assuré lui-même, soit sur le site www.mon-dmp.fr** ou via l’application mobile. », souligne Marie-Christine Horville, conseiller service Assurance Maladie à la CPAM de la Somme.

CONFIDENTIEL & SECURISE

Le DMP est un service confidentiel et hautement sécurisé. Le patient garde la main sur les informations de son dossier, il peut ajouter ou masquer un document à tout moment depuis le site mondmp.fr** ou via l’appli DMP. Seuls les professionnels de santé qu’il autorise peuvent l’alimenter et le consulter.

40 MILLIONS DE DMP EN 2022

Depuis sa création, plus d’un million de DMP ont été ouverts. Après un déploiement progressif cet été, 2,3 millions de DMP doivent être ouverts d’ici à la fin de l’année 2018, pour atteindre 40 millions en 2022. « Le déploiement du numérique offre des perspectives inédites d’évolution des parcours de soins comme de la prise en charge des usagers », souligne la Convention d’objectifs et de gestion (COG) signée entre l’État et la Cnam pour la période 2018-2022.

Service public moderne et innovant, l’Assurance Maladie accélère son développement dans l’e-santé. Parmi les projets emblématiques en plein dans l’actualité, citons en plus de la généralisation du Dossier Médical Partagé (DMP) ; le recours à la télémédecine en vie courante ; l’adoption de la prescription électronique pour remplacer les ordonnances papier d’ici à 2022 ou encore l’expérimentation d’une application carte Vitale sur smartphone.

Pour en savoir plus, vous pouvez visualiser cette vidéo

Comments are closed.