INFO

Caisse Générale de Sécurité Sociale de la Guyane

menu

Maladies Professionnelles

Une maladie professionnelle est la conséquence de l’exposition plus ou moins prolongée à un risque (physique, chimique, biologique, ou lié aux conditions de travail) qui existe lors de l’exercice habituel d’une profession.

Si vous rencontrez des problèmes de santé en lien avec votre métier (gestes répétitifs, charges lourdes, bruits, inhalation de poussières…), l’Assurance Maladie vous accompagne dans vos démarches et prend en charge tout ou partie des frais de santé liés à votre maladie professionnelle.

Pour ce faire, déclarez votre maladie professionnelle en envoyant à la CGSS Guyane :

– votre déclaration de maladie professionnelle  à retirer dans les accueils Maladie de la CGSS Guyane ;

– le certificat médical initial remis par votre médecin qui précise la nature de la maladie et le lien avec votre travail ;

– l’attestation de salaire, remplie par votre employeur.

Une fois que l’Assurance Maladie a reçu votre déclaration de maladie professionnelle et votre certificat médical initial, votre dossier est étudié dans un délai de trois mois. Ce délai peut être renouvelé si votre dossier est complexe. Certains justificatifs pourront alors être demandés en complément.

  • Point de départ des prestations

Le point de départ des prestations est fixé à la date du certificat médical établissant le lien entre la maladie et l’activité professionnelle

La victime doit déclarer sa maladie professionnelle à la CGSS Guyane dans les 15 jours qui suivent la cessation du travail, même si elle a déjà transmis par ailleurs, son avis d’arrêt de travail.

  • Obligations du médecin

– Le médecin complète un certificat médical initial (CMI) descriptif invoquant l’origine professionnelle de l’affection. Celui-ci doit être aussi complet qu’en AT, avec les coordonnées de la victime, du médecin, de l’employeur, la nature de la maladie, les manifestations constatées  pouvant être imputées au risque professionnel et les suites probables.

– Avec si possible, la date de la première constatation médicale (PCM) (= date à laquelle le médecin a constaté pour la première fois les symptômes de la maladie, même si le diagnostic n’était pas encore fait avec certitude. Elle est souvent antérieure à la date de rédaction du certificat médical). Cette date sera validée par le médecin conseil qui peut la modifier.

– La date de rédaction du certificat.

N.B. : Si vous souffrez d’une maladie professionnelle sur deux membres du corps (ex : main droite et main gauche par exemple), il vous faudra effectuer deux demandes distinctes.